· 

Billet du Curé du 7 novembre 2021

 

La nouvelle traduction du Missel Romain : un événement ?

 

Nous pourrions, à juste titre, nous poser la question, pourquoi l’arrivée imminente de la Nouvelle Traduction du Missel Romain est un « événement » ? Et tout simplement considérer que ce livre est le livre du prêtre. Nous le voyons, il est entre les mains de celui qui préside à notre assemblée ou porté à bout de bras par le petit servant avant que le missel ne se déplace sur la table eucharistique. Et pourtant c’est aussi le livre des fidèles. Et presque inconsciemment nous avons inscrit ses paroles au cœur de notre humanité « célébrante ». Quand le prêtre nous salue, « Le Seigneur soit avec vous », naturellement nous répondons « et avec votre esprit » et il en va de même pour toute la liturgie de la messe.

 

Cette nouvelle traduction va bien évidemment nous obliger à adopter quelques mots de vocabulaire différents et entendre des paroles liturgiques nouvelles. Cela va peut-être nous troubler, voire nous irriter, mais ce travail de traduction francophone engagé depuis de nombreuses années se veut avant tout, comme le souligne le pape François, un travail de « Fidélité ». Cette nouvelle traduction ne travaille donc pas seulement sur les mots et les paroles mais invite chacun, chacune d’entre nous, à mieux comprendre ce qui se vit au cœur de la messe.

 

L’arrivée de la nouvelle traduction sera aussi une occasion de ressaisir la dimension communautaire et missionnaire de notre liturgie eucharistique. Dans une société qui accorde beaucoup d’importance à l’individualisation, la communauté réelle et rassemblée en Église devient une expérience incroyablement belle. Mais comme ce n’est jamais acquis, ni définitif, il est nécessaire de redécouvrir chaque dimanche cette réalité profonde de notre communion eucharistique.

 

Ce Missel Romain, ce livre de service, lui qui ne reçoit habituellement aucun honneur, nous le recevrons en Église, le 28 novembre prochain, 1er dimanche de l’Avent. Nous allons donc, tous ensemble, découvrir certains de ces changements, nous les approprier et les utiliser au fur et à mesure de nos rassemblements. Ce livre « serviteur » de la présidence et de l’assemblée des fidèles, avec son inépuisable réservoir spirituel, nous sommes invités à l’accueillir comme un événement important, à le scruter, à en devenir familier et trouver le bonheur et l’art de célébrer.

 

Jean-Louis Jourdain, diacre, délégué diocésain pour la Pastorale Liturgique et Sacramentelle.

 

Nous organiserons, dans la paroisse et en plusieurs lieux et horaires, pendant le mois de novembre, des rencontres de tous ceux qui sont engagés dans l’animation et les équipes liturgiques et de tous les fidèles qui le souhaitent pour découvrir le sens de cette nouvelle traduction.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0