· 

Le billet du curé du 28 mars 2021


Fructueuse Semaine Sainte...

 

 

De la joie du Hosanna de ce jour au début de la messe, au « goût amer et douloureux » (pape François) après la lecture de la Passion ... du dernier repas au lavement des pieds, de la Passion du Vendredi Saint et la mort de Jésus ... le silence du Tombeau du Samedi Saint... la Vigile pascale où nous verrons se lever l’aube d’un Jour Nouveau. L’Église nous amène à un pèlerinage au cœur de la foi. « Le Triduum marque les étapes fondamentales de notre foi et de notre vocation dans le monde, et tous les chrétiens sont appelés à vivre les trois Jours saints – jeudi, vendredi, samedi ; et le dimanche — bien évidemment —, les trois Jours saints comme la « matrice », pourrait-on dire, de leur vie personnelle et communautaire. » (id). Laissons-nous façonner par chaque moment liturgique. Laissons-nous traverser par les divers sentiments exprimés. En contemplant le Seigneur pousser son ultime cri d’amour pour chacun d’entre nous. « Pâques, parce que c’est la fête de notre salut, la fête de l’amour de Dieu pour nous, la fête, la célébration de sa mort et de sa Résurrection. » (Pape François). Laissons-nous façonner par la pédagogie de l’Église, mère et éducatrice (Jean XXIII) : elle nous enseigne comme une maman sur ses genoux. Nous sommes appelés à revivre ces événements de Salut parce qu’il y a le matin de Pâques. L’Église nous le propose pour découvrir, comprendre, approfondir de quel amour le Seigneur nous a aimé (1 Jn 3,1). En communiant à la joie des catéchumènes qui, après leur baptême deviennent des néophytes, nous retournons au cœur de notre identité d’êtres libérés et sauvés. « L’Église universelle, mère et éducatrice de tous les peuples, a été instituée par Jésus-Christ pour que tous les hommes au long des siècles trouvent en son sein et dans son amour la plénitude d'une vie plus élevée et la garantie de leur salut. » (Jean XXIII). Alors entrons dans la célébration de ce grand mystère.

 

Très bonne Semaine Sainte

 

Jean-Baptiste, curé.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0