· 

« Vivre le Carême 2021 »

 

En 2019, plus de 690 millions de personnes ont été en situation de sous-alimentation et plus de 2 milliards de femmes, d’hommes et d’enfants, ont souffert d’insécurité alimentaire dans le monde, soit plus d’1 personne sur 4.

source : Rapport Sofi 2020 des Nations Unies sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde. 

La crise sanitaire que notre monde connaît depuis début 2020, a entrainé une crise sociale notamment dans les pays émergents des continents d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine car leur agriculture dépend de plus en plus des marchés agricoles internationaux qui se sont brutalement réduit. Il est urgent de changer nos modes de vie, de production, de consommation face aux crises sociales et aux dérèglements environnementaux qu’ils provoquent.

Depuis sa création il y a soixante ans, la principale mission du CCFD – Terre Solidaire est d’agir contre toutes les causes de la faim et pour le développement intégral.

Tout-au-long de ce temps de partage et de solidarité qu’est le Carême, l’équipe du CCFD – Terre Solidaire de votre paroisse aura l’occasion de vous proposer un parcours autour de la création, « notre maison commune ».

Un livret spirituel de Carême sera mis à votre disposition dès la célébration du mercredi des Cendres. Son titre est le même que celui des affiches qui vont être posées dans nos églises : « Nous habitons tous la même maison ». C’est un appel à la conversion et à l’engagement pour chacune et chacun d’entre nous !

Comme le dit le Pape François : « Une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, […] pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres » Laudato Si’ §49

La quête lors des messes du 5ème dimanche de Carême permettra au CCFD-Terre solidaire de soutenir 677 projets dans 71 pays en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est et en Amérique Latine.

 

Vous trouverez des enveloppes au fond des églises afin de préparer votre don et de recevoir un reçu fiscal si vous le souhaitez. Un grand merci pour votre soutien !

Écrire commentaire

Commentaires: 0