· 

Le billet du curé du 17 janvier 2021

« Parle, Seigneur, ton serviteur écoute »

 

Quelle prière plus ajustée quand on cherche à être disciple de Jésus ! Le jeune Samuel habite dans le Temple du Seigneur. Mais, comme tant d’autres, il n’a pas encore fait l’expérience fondamentale de la Révélation du Seigneur pour lui. Appelé par son nom, comme nous au baptême, et avec la sagesse d’Eli, il comprend, se tient attentif et surtout apprend de cet adulte ce qu’il est juste de dire à Dieu. L’expérience spirituelle chrétienne, dans la suite de nos frères juifs, est toujours une expérience liée à l’expérience communautaire (ici le culte du Temple) et le discernement d’un « aîné dans la foi ». C’est l’éclairage d’Eli qui permet d’authentifier de la Révélation faite à Samuel. Ceux qui découvrent la foi aujourd’hui, et tous les accompagnateurs de catéchuménat savent cela, n’ont pas toujours les mots pour nommer ce qui leur arrive. C’est la grande Tradition spirituelle portée par l’Église qui leur permet souvent d’exprimer ce qui se passe en eux. Cette expérience n’est possible que dans une recherche, une quête de sens. « Que cherchez-vous ? » demande Jésus. Au fond, que cherchons-nous ? Que cherchent nos frères en humanité ? “Maître, où demeures-tu ?” Ce verbe demeurer signifie “habiter quelque part et y rester”. Jésus leur répond : “venez et vous verrez !” L’expérience spirituelle est alors une expérience de suite du Christ (Sequela Christi). Peu à peu, les disciples découvriront, apprendront de Lui qu’il demeure auprès du Père et que le Père demeure en lui. Avec Jésus, la Parole est révélée en Humanité. Il s’agit alors de chercher à demeurer avec lui. Notre vie spirituelle est alors à vivre au plein cœur de notre humanité, là où nous sommes placés, dans les responsabilités que nous portons. C’est tout le sens de la « leçon » de St Paul dans la 2nde lecture. Quelle vie fraternelle avons-nous ? Quel respect pour notre corps et celui de nos frères puisque notre corps est Temple de l’Esprit racheté à grand prix ? Demandons au Seigneur de le suivre en tout ! Vaste programme mais quel beau programme pour grandir en humanité et en sainteté.

 

Très bon dimanche.

 

Jean-Baptiste, curé.

Écrire commentaire

Commentaires: 0