· 

Billet du Curé du 1er Novembre 2020

 

 

Laisser la lumière nous traverser …

 

Un enfant se rend au marché avec sa grand-mère. Elle en profite pour passer à l’église pour y faire une prière et brûler un cierge. Dans le silence nimbé de la belle lumière des vitraux, l’enfant demande doucement : « qui sont les personnes, là, sur les vitraux ? » « Ce sont les saints » répond la grand-mère. Quelques jours plus tard, à l’école, la maîtresse demande en classe aux enfants : « qu’est-ce qu’un saint ? » L’enfant lançant son bras en l’air pour répondre : « c’est quelqu’un qui reçoit la lumière et la laisse passer ! »

 

Ces saints que nous fêtons aujourd’hui sont ceux qui ont accepté que la lumière de l’Evangile les touche et, chacun à leur manière et selon leur époque, ont créé un patchwork illuminé au goût de Bonne Nouvelle autour d’eux.

 

Les saints nous sont offerts en « exemple » comme le dit la préface de la fête de Toussaint, « leur exemple nous stimule et leur prière fraternelle nous aide à travailler pour que ton règne arrive » (préface des saints n°2) « Dans leur vie, Tu nous procures un modèle, dans la communion avec eux, une famille, et dans leur intercession, un appui (préface des saints n°1).

 

Alors, oui, rendons grâce « pour ces enfants de ton Église que tu nous donnes en exemple ». Les saints sont des amoureux de l’Évangile et vraiment ajustés à Dieu et à leur temps. Il y en a de toutes conditions et de tout âge. Aimons les connaître et à notre tour laissons la Lumière nous traverser pour, à notre manière, selon notre personnalité, laisser surgir autour de nous un rayon de sa Lumière. C’est « la vocation universelle à la sainteté » selon les beaux mots du Concile Vatican II.

 

Très belle fête de Toussaint.

 

Jean-Baptiste GLESS, curé.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0