· 

Le défi pour le Carême 2020

 

Aujourd’hui le monde de la santé subit des grandes mutations, mutations en constante évolution.

 

Le domicile devient un lieu de soin pour les personnes malades et pour les personnes âgées. A l’exception de certains services, la durée moyenne de séjour à l’hôpital est de deux jours et demi ! Avec les progrès de la médecine (chirurgie moins invasive, anesthésie maîtrisée, patient plus responsable…), l’ambulatoire devient une priorité du ministère de la santé. Bien évidemment, cette priorité cache un intérêt économique mais elle rejoint le désir du public de rejoindre leur domicile. (Sans toujours prendre en compte les conséquences d’un retour rapide au domicile).

 

Pour l’Église, le grand défi qui se profile est donc bien l'hospitalisation à domicile pour les malades : comment va-t-elle rejoindre ces personnes qui seront soignées à leur domicile ? L'hôpital ne sera plus qu'un maillon dans le parcours de soin. Les hôpitaux vont perdre un nombre conséquent de lits et ils se concentreront sur le diagnostic et sur l’expertise.

 

Cette grande mutation va, être bien sûr, progressive mais l’Église doit se préparer. Un autre élément est le vieillissement de la population. Le maintien à domicile va, également, être favorisé

 

Le vieillissement de la population est une réalité d’aujourd’hui. Nous ne pouvons pas nier la solitude et l’isolement de nos aînés. Une étude, des petits frères des pauvres de septembre 2019, parle d’une urgence humaine et territoriale. Elle révèle qu’en France : « 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude et 3,2 millions de personnes âgées sont en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire qu’elles peuvent passer des journées entières sans parler à personne. Cette solitude et cet isolement touchent plus particulièrement les femmes, les personnes de plus de 85 ans et les personnes aux revenus modestes. »

 

L’équipe diocésaine du service pastorale de la santé propose à chaque paroissien de vivre un défi à l’occasion du carême 2020 :

 

« Et si je visitais une personne isolée, âgée, malade, en situation d’ handicap, dans mon voisinage, Défi pour le Carême 2020 »

Écrire commentaire

Commentaires: 0