· 

Soutenons nos campagnes et nos agriculteurs

 

 

Le mercredi 25 septembre est sorti en salle, Au nom de la terre, réalisé par Édouard Bourgeon.
Le film, inspiré de la vie du réalisateur, raconte l'histoire de Pierre, agriculteur qui reprend l'exploitation familiale. Mais les dettes s'accumulant et la détresse s'installant, celui-ci est poussé au suicide.

 

 

Le film invite à prendre conscience du fléau des suicides dans le monde paysan. (La mutualité sociale agricole a dénombré 605 décès par suicide sur l'année 2015).
Surendettement, surcharge de travail, précarité financière, pression des créanciers, isolement, stress des contrôles administratifs, les causes du mal être sont nombreuses. Des problèmes de couple ou de mésentente entre associés peuvent aussi plomber une exploitation et tout le monde peut-être touché, quelque soit l'âge ou la date d'installation.

 

 

La Bretagne et notamment le Finistère, belles terres agricoles, ne sont pas épargnées par cette souffrance. La pastorale rurale est engagée socialement, pour la famille, pour la vie professionnelle et la vie spirituelle des acteurs du monde agricole.

 

 

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter :pastoralerurale29@gmail.com

 

 

Vous trouverez ci-dessous les séances programmées au cinéma Le Club à Douarnenez

Et au cinéma Le Goyen à Audierne:

Écrire commentaire

Commentaires: 0